Amérique latine 2018-12-10T09:31:03+00:00

Expert Fret Aérien et Maritime vers l’Amérique latine

Transitaire Rapide & Expérimenté . Interlocuteur Unique . Prix Très Compétitifs.
TEAM c’est 30 ans d’expertise dans le Fret Aérien et Maritime, le partenaire idéal pour vos opérations d’envois vers l’Amérique latine. Entreprise, association ou particulier nous prenons en charge vos envois depuis l’enlèvement jusqu’au point d’arrivée, et ce, peu importe l’emplacement dans la région. Nous desservons tous les ports et aéroports en Amérique latine grâce à notre réseau mondial d’agents de transport, triés sur le volet.

Services :
Au fait des tarifs les plus récents afin de vous proposer des prix attractifs, nous vous proposons les solutions les plus adaptées à vos délais et vos problématiques de fret. Notre large réseau mondial de transporteurs spécialisés sur l’Amérique latine nous permet d’assurer vos opérations d’import/export avec professionnalisme et diligence.

. Transport de Fret Maritime et Aérien
. Enlèvement et livraison porte à porte
. Emballage professionnel
. Traitement douanier
. Stockage et logistique
. Chargement et déchargement
. Assurances

Pour l’enlèvement et la livraison vous avez le choix : Porte à porte, locaux à aéroport, aéroport à aéroport ou aéroports à locaux.

Lire la suite

Remplissez le formulaire ci-dessous pour obtenir votre devis


D'où part votre marchandise ?

Type
Hayon élévateur
Pays
Ville / Code postal
Date désirée
Adresse

Où doit être livrée votre marchandise ?

Type
 
Pays
Ville / Code postal
Date désirée
Adresse

Quels sont les produits que nous devons transporter ?

Type
Poids unitaire (en kg)
Quantité
Longueur (en cm)
Largeur (en cm)
Hauteur (en cm)
Type
Poids unitaire (en kg)
Quantité
Longueur (en cm)
Largeur (en cm)
Hauteur (en cm)
Type
Poids unitaire (en kg)
Quantité
Longueur (en cm)
Largeur (en cm)
Hauteur (en cm)
Type
Poids unitaire (en kg)
Quantité
Longueur (en cm)
Largeur (en cm)
Hauteur (en cm)
Type
Poids unitaire (en kg)
Quantité
Longueur (en cm)
Largeur (en cm)
Hauteur (en cm)

Options

Choix de transport
Assurance
Produit(s) dangereux ou hors gabarit
Valeur des biens (en €)
Description de la marchandise

Qui êtes-vous ?

Société
Nom
Prénom
Mail
Téléphone
Combien d'envois effectuez vous en moyenne par an ?
En cochant cette case vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de traitement des données personnelles

L'envoi du formulaire peut prendre un peu de temps, merci de patienter jusqu'au message de validation d'envoi


pictogramme d'une feuille et d'une horlage

Devis instantané

Nous vous répondons en quelques heures et non en quelques jours

pictogramme d'une liste avec deux choix

Pas de mauvaises surprises

Nos tarifs devis correspondent réellement à ce que vous payez

illustration d'une femme avec un micro derrière son ordinateur

Interlocuteur unique

L’ensemble de vos opérations est suivi par un seul et même interlocuteur

pictogramme d'une check-liste avec les cases remplies

Prestation complète

Enlèvement, manutention, formalités douane, fret aérien, lettre de transport

Interlocuteur unique

L’ensemble de vos opérations est suivi par un seul et même interlocuteur

Prestation complète

Enlèvement, manutention, formalités douane, fret aérien, lettre de transport

Généralités Sur La région

L’Amérique du Sud qui est un sous-continent n’est pas à confondre avec l’Amérique latine qui elle est une aire culturelle plus large concernant les pays américains parlant espagnol ou portugais : L’Argentine, la Bolivie, le Brésil (Portugais), le Chili, la Colombie, le Costa Rica, Cuba, le Guatemala, le Honduras, le Mexique, le Nicaragua, le Panama, le Paraguay, le Pérou, l’Uruguay, le Venezuela et l’Equateur.

Superficie : 20 010 600 km2
Population : 625 millions d’habitants

Les pays d’Amérique latine partagent des caractéristiques culturelles du fait de leur passé colonial commun avec les espagnoles ou les portugais (Brésil). Aujourd’hui, le Brésil est la plus grande économie devant le Mexique et l’Argentine dans cet ordre. En terme de population, les brésiliens sont également en tête devant le Mexique et la Colombie. Mexico, Sao Paulo, Buenos Aires, Rio et Lima sont les villes les plus peuplées d’Amérique latine.

carte des différents pays de l'amérique latine

Source : https://goo.gl/MiG26a

Au fait des tarifs les plus récents afin de vous proposer des prix attractifs, nous vous proposons les solutions les plus adaptées à vos délais et vos problématiques de fret. Notre large réseau mondial de transporteurs spécialisés sur l’Amérique latine nous permet d’assurer vos opérations d’import/export avec professionnalisme et diligence. Pour l’enlèvement et la livraison vous avez le choix : Porte à porte, locaux à aéroport, aéroport à aéroport ou aéroports à locaux.

Géographie, biodiversité et environnement

Géographiquement on distingue : l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale, et l’Amérique du nord. le Sud est relié au nord par la formation de l’isthme panaméen il y a 3 millions d’années, ce qui provoqua le grand échange américain. Une des particularités de la région est sa très longue chaîne de montage (la cordillère des andes, record mondial) allant du Nord (Venezuela) au Sud (extrémité sud de l’Argentine) en suivant les bordures du continent. Les montagnes y sont relativement jeunes et sismiquement instables.

Les paysages sont extrêmement diversifiés avec des forêts tropicales humides (bassin d’amazonie) à l’est des andes ou des régions sèches comme la Patagonie orientale ou l’Atacama. On note également la présence de beaucoup d’îles réparties entre les pays du continent, vous avez sûrement déjà entendu parler de l’île de galapagos appartenant à l’équateur, célèbre pour sa biodiversité.

La région est la seule à abriter de nombreuses espèces uniques : lama, anaconda, piranha, jaguar, vigogne et le tapir. Dans le bassin d’Amazonie la biodiversité est extrêmement élevée contenant une fraction importante des espèces de la planète. Seulement, les forêts se réduisent au profit des espaces d’élevages de bovins destinés à l’exportation et la culture industrielle de produits comme le soja. Les feux de forêt, la dégradation des sols et les procédés industriels qui en ont résultés sont à l’origine d’importantes émissions de gaz à effet de serre (le Brésil est l’un des premiers émetteurs mondiaux). Le sud du continent est d’ailleurs situé sous le trou de la couche d’ozone de l’antarctique, ce qui expose cette zone à de fortes hausses des taux d’UV (ultra violets) qui sont cancérigènes et mutagènes. La question de l’environnement est complexe car l’agriculture demeure le secteur économique le plus important de la région.

Comment se porte l’économie sur votre destination ?

L’Amérique latine comprend des grands exportateurs mondiaux, notamment de produits agricoles et d’élevage mais aussi de minerais et de pétrole (Venezuela, Mexique, Argentine, Colombie et Equateur). Même si la question de l’environnement devient de plus en plus critique, le secteur agricole, hautement émetteur de pollution, porte quand même une grande partie de l’économie en Amérique latine et ce, malgré l’appauvrissement de la population rurale et de son exode continuelle vers les capitales.

Si les niveaux de développement sont intermédiaires entre ceux du monde développé et ceux des pays d’Afrique ou d’Asie du Sud, l’Amérique latine, hormis quelques exceptions comme le Chili n’a pas connu un dynamisme comparable à celui de la Chine et des autres pays d’Extrême-Orient. En fait, les étapes du développement économique de l’Amérique latine présentent un aspect contradictoire : d’un côté, un grand dynamisme à long terme illustré par les transformations majeures de pays comme le Brésil ou le Mexique depuis un siècle et leur accès au rang des principales puissances économiques et industrielles mondiales ; de l’autre, une série de handicaps structurels et institutionnels hérités de l’histoire, qui expliquent les retards. Parmi ces handicaps on trouve entre autres la corruption et l’hyper dépendance au marché international.

Il faut savoir que de nombreux pays en Amérique latine consacrent chaque année une grande partie de leur budget au remboursement de leur dette. Ces pays ont d’ailleurs connu une grave “crise de la dette” dans les années 80, liée justement aux conjonctures économiques des pays développés. Les populations ont vécu des crises sociales et politiques sans précédent et des taux d’inflation improbables (jusqu’à 200% en Argentine). Des séquelles de cette crise sont toujours présentes et l’on sent que les pays d’Amérique latine peuvent retomber dans leurs vieux démons à tout moment. Aujourd’hui ils doivent jouer entre croissance et inflation, car pour la plupart des pays d’Amérique latine on peut parler de situation d’inflation structurelle (surtout en Argentine). On rappelle qu’il y a inflation structurelle lorsqu’une croissance plus rapide de l’économie est empêchée par le faible de taux de croissance des exportations, et aussi, par une propension à importer élevée. Tout le défi consiste à moins dépendre des moteurs externes de croissances (exportations) en éliminant les goulots d’étranglement qui empêchent l’offre intérieure de croître avec la demande. Les fameux handicaps évoqués précédemment. D’après Carlos Vegh, économiste en chef de la Banque mondiale pour l’Amérique latine et les Caraïbes, « Les réformes des marchés du travail et de l’éducation, la hausse des dépenses d’infrastructure et la gestion de la situation budgétaire sont essentiels » dans cette optique.

Les taux d’inflation et la valeur de la monnaie sont très volatiles en Amérique latine et les gouvernements du fait des structures économiques de ces pays, ont du mal à contrôler les effets de leurs mesures. Les acteurs du Fret international doivent donc surveiller très attentivement les devises et l’évolution des prix sur votre destination en fonction des facteurs endogènes mais aussi exogènes (catastrophes naturelles, changements politiques et économiques des principaux partenaires économiques etc.).

Ne manquez pas le prochain départ

Obtenez votre devis dès maintenant !

Remplir la demande de devis

Actuellement

Le Brésil passe de la 2ème place sur toute l’Amérique (derrière les USA) à la 17ème juste derrière le Mexique (4ème au PIB) et loin de L’Argentine qui se positionne à la 5ème place (Tout comme sur le classement PIB).

La situation des pays d’Amérique latine est donc très variable d’un pays à l’autre, mais d’une manière globale la région sort de deux années 2015 et 2016 très noires, plombées par la chute des matières premières. Les dispositions du marché international ne pardonnent pas dans des pays pour lesquels ce secteur est vital à l’image du Chili où les produits agricoles et miniers représentent 80% des exportations.

Quand l’Amérique latine est en difficulté, elle retombe dans ses vieux travers : instabilité politique,hyperinflation, dérive budgétaire.

Il faut tout de même souligner que ce n’est pas le cas de tout le monde, le Pérou par exemple, porté certes par la production de cuivre mais aussi par une consommation intérieure dynamique continue d’avancer à un rythme plus que correct de 4% par an. Le Mexique, cas particulier avec l’arrivée de Trump, craint que les relations commerciales avec son puissant voisin du Nord ne se durcissent. D’autant plus que ¾ de ses exportations se font vers les Etats-Unis. Pour prendre l’exemple du secteur de l’automobile, 82% des véhicules produits par le Mexique vont à l’étranger, dont 80% vers les USA. Puis comment ne pas évoquer le Venezuela et la crise qu’il traverse, s’enfonçant dans la depression et l’hyperinflation avec une population qui manque de tout.

Classement PIB des pays d’Amérique :

On voit que le Brésil est largement en tête en Amérique latine, suivi par le Mexique. Plus loin derrière, l’Argentine se situe elle, nettement devant la Colombie, le Chili, le Venezuela et le Pérou où le classement se resserre un peu.

Classement par IDH :

Il s’agit d’une donnée à ne pas négliger lorsque l’on veut avoir un panorama complet de la santé économique d’un pays. Dans ce classement on prend en compte :

  • L’espérance de vie moyenne de la population (accès aux biens de première nécessité, alimentation saine, eau potable, logement décent, soins médicaux etc.)
  • Le niveau d’éducation
  • Le niveau de vie, un indicateur complétant les deux précédents en incluant des données supplémentaires comme la mobilité ou l’accès à la culture.

Les catastrophes naturelles

L’Amérique latine dans son ensemble est l’une des régions du monde les plus sujettes aux catastrophes naturelles. Les secousses sismiques, les glissements de terrain, les éruptions volcaniques, les ouragans sont fréquents. Ces phénomènes incontrôlables et peu prévisibles ont des effets destructeurs et meurtriers sur l’ensemble de la région. Des millions de personnes sont affectées humainement et matériellement de façon répétée. Et dans ces cas-là, les populations les plus défavorisées sont en général les plus affectées.

En plus de ces catastrophes de grande ampleur, telles que l’ouragan Mitch (qui, selon la CEPAL, a causé des dommages de l’ordre de 8 milliards de dollars),

la région subit chaque année une série de désastres de moyenne et de petite importance dont les dégâts conjugués représentent plus de dommages et de perturbations que les grands désastres qui font les unes des infos. Récemment on a eu un tremblement de terre dévastateur et meurtrier au Mexique qui a fait beaucoup de mal économiquement et humainement au pays. C’est un facteur à considérer, avant de se lancer en Amérique latine.

Ces événements se répercutent souvent sur l’import/export, en effet ils rendent souvent l’accès à ces pays très compliqué et peuvent perturber très fortement le trafic de fret vers votre destination, voire d’autres destinations connexes.

Perspectives

Pour 2018 les prévisions Amérique latine et Caraïbes de la banque mondiale : “Selon les prévisions, la croissance de la région passera de 0,9 % en 2017 à 2 % en 2018, tirée par la hausse de la consommation des ménages et des investissements, en particulier dans les pays exportateurs de produits de base. Mais les nouvelles incertitudes qui pèsent sur l’action publique, les catastrophes naturelles, la montée du protectionnisme commercial aux Etats-Unis ou une nouvelle détérioration des conditions budgétaires nationales pourraient freiner cette croissance. Le Brésil devrait voir son économie progresser au rythme de 2 % en 2018, contre 1 % en 2017. Au Mexique, la croissance devrait s’accélérer à 2,1 % cette année, contre 1,9 % l’année dernière.”

En 2018 et 2019 la quasi totalité des électeurs latinos-américains se rendra aux urnes pour des élections législatives et cinq élections présidentielles au Brésil (07/10) et au Mexique (01/07) les deux géants de la région mais aussi au Paraguay (22 avril), en Colombie (27/05) et au Venezuela d’ici fin avril).

Ces élections devraient redessiner le visage de l’Amérique latine car aux urnes, beaucoup de citoyens semblent exiger un renouvellement de classes politiques impopulaires trempées de toutes sortes d’affaires (corruption, malversation etc.).

En effet la corruption canalise une bonne partie de la colère des peuples. Les nombreux cas de malversation et d’enrichissement personnel suscitent un “ras le bol” qui se fait vivement entendre. Le candidat qui saura le mieux capter ce sentiment devrait ressortir vainqueur, surtout au Brésil, en Colombie et au Mexique.

Malgré un léger redressement en 2017, les années de faible croissance et la récession de 2016 vont également faire de l’économie un des thèmes centraux. La longue hégémonie de la gauche en Amérique du Sud semble s’essouffler, et un virage vers la droite déjà amorcé au Chili, en Argentine, au Brésil et au Pérou semble vouloir gagner l’Amérique latine.

Là encore, il vous faudra être attentif pour les acteurs de l’import/export au nouveau visage de la région et des changements radicaux qu’il pourrait y avoir, notamment dans les politiques de commerce international et intérieur.

IMPORT-EXPORT

Quelques statistiques concernant le commerce international :

tableau affichant les importions de marchandises par région

Sources : http://news-aggregator.info/blog/point-n%C3%A9vralgique-des-tensions-au-moyen-orient

tableau des exportations dans le monde par région

Sources : http://news-aggregator.info/blog/point-n%C3%A9vralgique-des-tensions-au-moyen-orient

En Amérique latine il existe de nombreuses organisations et de nombreux accords commerciaux entre les pays. Les actes de solidarité et les efforts d’unification ne manquent pas, ce qui a pour effet d’agrandir les marchés. Certaines organisations seront susceptibles de vous intéresser en tant qu’exportateur/importateur pour vos opérations de fret :

01

Le Mercosur (Marché commun du Sud) :
4ème bloc économique du monde en terme de volume d’échange, c’est la zone économique et plateforme industrielle la plus dynamique et compétitive de tout l’hémisphère Sud. C’est l’une des régions les plus compétitives du monde et elle regroupe actuellement l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Uruguay. Le Venezuela ayant été suspendu en décembre 2016 en raison de la crise qui déchire le pays et la violente répression de manifestations d’opposants au président Maduro. Le mercosur prévoit la libre circulation des biens, des services et des personnes mais n’a pas de monnaie commune.

L’Union Européenne négocie actuellement un accord de libre-échange avec le Mercosur. Il consiste à faciliter l’exportation de produits agricoles et d’élevage vers L’UE. Des produits qui sont actuellement soumis à d’importants droits de douanes les rendant automatiquement moins compétitifs. En retour l’Union européenne devrait se voir ouvrir le marché sud-américain des voitures, des produits pharmaceutiques et répondre aux appels d’offres publics. C’est donc un marché à 260 millions d’habitants qui devrait s’ouvrir à l‘UE. Ce traité a plusieurs enjeux, c’est peut-être le début d’autres coopérations entre l’Amérique latine et l’Europe qui profitent du repli des USA pour resserrer leurs liens. Une affaire à surveiller. Le problème est que le marché de l’agriculture européen devrait être mis sous pression, ce qui provoque de nombreuses réactions et manifestations de la part des acteurs du domaine.

02

L’ALENA/NAFTA (L’accord de libre échange nord américain)
entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique représente aujourd’hui la plus vaste zone de libre échange au monde et a fait grand bien aux trois pays. La France en tant que membre de l’UE bénéficie de cette zone de libre échange. Par ailleurs un accord de libre échange liait déjà l’UE et le Mexique depuis 1997 facilitant les échanges économiques réciproques.

03

L’alliance du pacifique :
Elle regroupe le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou pour constituer la 8ème économie mondiale et est favorable au libre-échange. La France en tant que pays observateur joue un rôle non négligeable. Les échanges entre la France et l’Alliance du Pacifique portent notamment sur la reconnaissance mutuelle des diplômes, la coopération en matière de sécurité et d’innovation technologique.

04

Le SICA (système d’intégration centraméricain) :
Il regroupe 8 membres : Belize, Costa-Rica, Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama, et la République dominicaine. La France est observatrice, elle a donc un statut privilégié pour suivre l’actualité de la région et resserrer ses liens avec les pays membres. De plus L’UE a signé un accord de libre échange avec 6 des membres de la coopération, à savoir : le Nicaragua, le Honduras, le Panama, le Guatemala, le Salvador et le Costa-Rica. Ce qui offre un cadre stable aux investissements français et facilite les échanges.

Malgré tout, il est difficile de dégager des règles et des tarifs douaniers qui s’appliqueraient à tous et sur tous les produits. On peut prendre l’exemple de l’Argentine qui applique un protectionnisme sur des produits tels que le sucre, le textile ou les pièces automobiles. Il faudra donc analyser au cas par cas.

le fret aérien

carte du monde, indiquant les imports, exports en asie

Source : https://goo.gl/WeYuv5

En ce qui concerne les aéroports on peut également voir sur cette carte la grosse activité de l’Asie par rapport au reste du monde. Cette activité ne s’est pas ralentie depuis 2014, au contraire l’Asie continue d’être une plaque tournante dans le transit aérien.

Amérique du Sud

  • Aéroport de BUENOS AIRES (Argentine)
  • Aéroport de LA PAZ EL ALTO (Bolivie)
  • Aéroport de RIO DE JANEIRO GALEAO (Brésil)
  • Aéroport de SAO PAULO GUARULHOS (Brésil)
  • Aéroport de SANTIAGO (Chili)
  • Aéroport de BOGOTA ELDORADO (Colombie)
  • Aéroport de QUITO MARISCAL SUCRE (Equateur)
  • Aéroport d’ASUNCION SILVIO PETTIROSSI (Paraguay)
  • Aéroport de LIMA CALLAO JORGE CHAVEZ (Pérou)
  • Aéroport de MONTEVIDEO CARRASCO (Uruguay)
  • Aéroport de MAIQUETAS SIMON BOLIVAR – CARACAS (Venezuela)

Amérique Centrale

  • Aéroport de SAN JUAN (Porto Rico)
  • Aéroport de PANAMA CITY (Panama)
  • Aéroport de SAN JOSE (Costa Rica)
  • Aéroport de PUNTA CANA (République Dominicaine)
  • Aéroport de NASSAU INTERNATIONAL (Bahamas)
  • Aéroport de SAINT DOMINGUE (République Dominicaine)
  • Aéroport de GUATEMALA CITY (Guatemala)

Fret maritime

Le top 100 des ports de fret dans le monde en 2016

On note la présence du port de Santos (Brésil) à la 41ème place et du port de Callao (Pérou) à la 71ème.

carte des l'amérique du sud avec les principales routes commerciales pour le fret maritime

Source : http://secretstoeating.com/gallery/am%C3%A9rique-trop-vite

Point culture

L’Amérique latine est un brassage de plusieurs cultures : Indigènes (amérindiennes), européennes et africaines. Un mélange qui se ressent dans la culture et dans la gastronomie mais qui d’un pays à l’autre en fonction de leurs histoires et des politiques migratoires enclenchées pour peupler les grands espaces. Les argentins par exemple, du fait de leur population très caucasienne, se voient souvent prêtés un certain mépris vis à vis du reste de l’Amérique latine. Elle est considérée comme le pays le plus européanisé de la région. Sa capitale, Buenos Aires est d’ailleurs surnommée le Paris d’Amérique latine.

Même si ici nous parlons d’Amérique latine en général, il serait aussi pertinent pour vous de connaître la relation spéciale qui lie entre eux les pays d’Amérique centrale et dont découle notamment la création du SICA. Les états que l’on connaît aujourd’hui : Guatemala, Belize, Honduras, Salvador, Nicaragua et Costa Rica faisaient partie du même territoire, la capitainerie du Guatemala. Malgré la séparation totale depuis 1830, une véritable identité centre-américaine s’est créée.

De manière générale, les latino-américains sont des gens très chaleureux et très expressifs. Le relationnel est très important et parler la langue est un très gros plus. En effet l’anglais n’y est pas aussi implanté qu’en Asie par exemple et les populations sont très attachées à leur langue et à leur culture. Il y a une sorte de curiosité et de bienveillance à l’égard de l’Europe qui se multiplie par 10 et qui frise l’émerveillement quand il s’agit de la France.

Les affaires

Négocier et travailler avec des équipes latino-américaines peut vite devenir une problématique réelle, surtout lorsqu’elle est ignorée. En effet, bon nombre de managers français et européens ont le sentiment d’une proximité avec les valeurs méditerranéennes et sous estiment les différences culturelles, ou plus précisément l’impact de leurs manières de faire sur leurs interlocuteurs. Les leaders ou les partenaires d’affaires sont très attendus sur leur charisme et leur capacité d’empathie, parfois plus que sur leurs compétences. La confrontation n’est pas habituelle et le climat d’harmonie collective est privilégié, quitte à ne jamais dire non directement ou de donner de réponses claires. Ainsi, attention à ne pas s’enflammer trop vite, il faut le voir pour le croire.

Pour plus de spécificités il faudra regarder au cas par cas. Si vous gérez votre business à distance alors nous vous conseillons de faire appel à des sociétés d’accompagnement à l’international (SAI). Quels fournisseurs ? Quels clients ? Comment les aborder ? Comment négocier ? Quelles sont les bonnes pratiques ? Autant de questions névralgiques pour votre entreprise. Ces entreprises vous aident à faire le tri entre les centaines de distributeurs locaux en sélectionnant les plus fiables et les plus efficaces. Elles réalisent un travail de prospection et de récolte d’informations dans une optique commerciale à l’aide de leurs consultants présents sur la destination.

Ces sociétés peuvent également vous accompagner plus en profondeur dans vos affaires avec leurs équipes sur place. Elles vous servent de guide afin de ne pas faire d’erreur sur les aspects culturels souvent mésestimés des entreprises. Elles peuvent aussi se charger du recrutement et de la gestion d’équipes locales. C’est une option très intéressante lorsque l’on sait à quel point les différences culturelles peuvent mettre en difficulté des négociations.

Par exemple, on voit bon nombre d’entreprises s’agacer ouvertement de la lenteur des procédures et des négociations, dans un continent ou les relations personnelles jouent un rôle fondamental certains comportements peuvent tout simplement mener des contrats vers l’échec.

Risques

Ci-dessous l’évaluation de la très fiable agence Coface :

Cette évaluation se situe sur une échelle à 8 niveaux (A1,A2,A3,A4,B,C,D,E). Elle donne une estimation du risque de crédit moyen des entreprises d’un pays. Vous pourrez ainsi mesurer l’influence potentielle d’un pays sur l’engagement financier d’une entreprise.

carte du monde avec l'évaluations des risques selon un code couleur

Source : http://dozierfamily.info/info/puissante-des-andes-regardez-la-carte

Pour des pays dans une situation “intermédiaire”, l’environnement global des affaires est plutôt satisfaisant à l’exception de Cuba et du Venezuela pour des raisons que l’on peut aisément s’imaginer. Le Chili et Belize sont les pays les mieux notés au premier trimestre 2018.

Source : https://goo.gl/W4fxbv

Chez Euler Hermes les notations varient mais globalement c’est le même son de cloche:
Le Chili et Belize restent bien classés, rejoints ici par le Pérou. Le Venezuela et Cuba restent à éviter, rejoints ici par la Bolivie.

conclusion

L’Amérique latine a besoin de se refaire une santé, plusieurs secteurs vont donc être à surveiller au niveau des appels d’offres. L’environnement politique, culturel et économique particulier vous impose une excellente connaissance des points d’entrée et du système douanier. Dans ce sens, TEAM est le partenaire qu’il vous faut pour vous accompagner dans vos opérations de fret vers toute destination en Amérique latine.

L’Amérique du Sud :